Pourquoi faire un stage de trail en montagne et où courir ?

par | 10 décembre 2021 | Trail

Un stage de trail, qu’est-ce que c’est ?

C’est un séjour en étoiles de plusieurs jours (généralement entre deux et sept) durant lesquels on fait plusieurs sorties de trail en étoile autour d’un hébergement choisi pour son confort et sa position stratégique. Durant le stage, un accompagnateur est là pour vous guider sur les sentiers de montagne et vous fournir des conseils sur votre pratique du trail.

Que vous soyez débutant ou coureur confirmé, un séjour de trail avec un guide a plusieurs bénéfices à vous offrir. Mais peu importe votre niveau, le plus important doit rester le plaisir et la découverte !

Dans cet article, découvrez les raisons de faire un stage de trail en montagne et ce que vous pouvez en tirer. Découvrez aussi des idées de destinations pour un stage trail et quand faire un tel séjour 🙂

 

Pourquoi faire un stage de trail ?

 

Les bienfaits d'un stage de trail

 

Le premier objectif doit toujours être de passer de bons moments en montagne en découvrant de nouveaux paysages et en partageant des moments de convivialité autour d’une passion commune.

Que ce soit pour préparer une course ou pour vous offrir des vacances sportives, c’est une occasion en or pour se ressourcer, se dépasser et réaliser une rupture net avec le quotidien.

Plus qu’une suite de jours de course à pied, un stage de trail a plusieurs bienfaits à offrir pendant et après son déroulement.

 

1 – Un stage de trail pour améliorer votre technique de course et adopter les bonnes pratiques

 

Lorsqu’on pratique la course à pied seul, avec un ou plusieurs amis, on ne prête généralement pas attention à la technique de course. Après tout, courir, c’est simple. Il suffit de mettre un pied devant l’autre !

Le trail-running comporte tout de même un part de techniques qu’il faut connaître et maîtriser si vous voulez progresser. Ces bonnes pratiques peuvent également vous éviter les blessures et les lésions musculaires.

Foulée, déroulé, posture du corps, techniques de montée et de descente, gestion des rythmes d’efforts et de récupération, VMA … Tous ces aspects du trail en montagne, une fois maîtrisés, vous permettront d’évoluer dans votre pratique de manière sereine. Durant un stage de trail, votre guide ou coach sera là pour vous fournir des conseils personnalisés avant, pendant et après les sorties.

A la fin d’un stage de trail en montagne, on ne court pas forcément plus vite mais on court mieux !

 

2 – Plusieurs jours de trail, la meilleure manière de progresser

 

La pratique du trail pendant plusieurs jours d’affilée est une épreuve pour le corps. En effet, la course à pied en montagne est une activité traumatisante pour les articulations, les muscles et les os. Pourtant, cette pratique prolongée vous permet de progresser en faisant travailler plusieurs choses telles que votre endurance fondamentale, vos capacités de récupération ou votre cardio.

Durant un stage de trail, tout est pensé et organisé pour vous offrir un maximum de plaisir et éviter au maximum les blessures. Le matin et le soir, vous mangez et dormez dans des hébergements confortables et chaleureux. Cela vous permet de récupérer au mieux entre les journées de trail en montagne. Si un kiné, un masseur ou des équipements tels qu’un spa ou un jacuzzi sont à votre disposition, c’est encore mieux !

Surtout, faire un du trail pendant plusieurs à la suite vous permettra de découvrir des limites, qu’elles soient physique ou mentales. Vous pourrez ainsi les repousser pour progresser !

 

3 – Pour faire de la méditation et améliorer sa respiration

 

Plusieurs stages de trails intègrent une ou plusieurs sessions de méditation ou de yoga. A première vue, cela peut sembler inadapté : on est là pour courir !

Pourtant, ces deux pratiques ont de nombreux bienfaits sur la performance des coureurs en montagne.

La méditation permet d’améliorer les capacités de respiration et surtout, elle permet d’apprendre à mieux respirer. Le yoga, lui, permet de gagner en souplesse musculaire. Cette souplesse permet de réduire les risques de blessures musculaires liées à l’usure ou à des chocs.

Vous avez dit “entraînement croisé” ?

 

4 – Pour obtenir des conseils avisés

 

Un stage de trail en montagne, c’est aussi l’opportunité d’échanger et d’écouter. Durant votre séjour, votre guide pourra vous donner des conseils personnalisés sur votre foulée, votre rythme, votre posture… Ce sont des éclairages qui vous permettront de gommer les défauts et de progresser.

Vous aurez aussi l’opportunité d’échanger avec les différents membres du groupe à propos de vos expériences. Ces échanges sont souvent enrichissants !

En outre, durant un stage de trail, il est parfois prévu un ou plusieurs moments de focus sur une thématique particulière : la nutrition (avant/pendant/après la course), la préparation mentale, la récupération physique, la planification de son entraînement…

Généralement, ce sont des moments de présentation et d’échanges qui ont lieu le soir, à l’hébergement, durant lesquels vous obtiendrez de nombreux conseils utiles.

 

Où faire un stage de trail dans les Alpes ?

 

Trail dans les Alpes

 

Les Alpes sont un véritable paradis pour les amateurs de trail et les amoureux de nature. Sauvages, secrètes, impressionnantes, vallonnées, alpines… les montagnes et les vallées peuvent y avoir des atmosphères bien différentes selon où l’on s’y trouve.

Voici nos trois coups de cœur à découvrir pour réaliser un gros bloc d’entraînement, préparer un ultra-trail ou courir en mode détente.

 

Faire un séjour trail dans les Alpes

 

Courir en Vanoise

Le col de la Vanoise, le chalet de Nants, le lac des Vaches, les glaciers… Grandiose et saisissant sont des adjectifs adéquats pour qualifier les endroits que l’on peut découvrir dans les montagnes de la Vanoise.

Traversé par les emblématiques GR 5 et Via Alpina, le Parc National de la Vanoise regorge de sentiers à découvrir au pas de course, que ce sont dans les vallées ou en direction des sommets !

 

Faire un stage de trail près de Chamonix, le Pays du Mont-Blanc

Faire un stage trail dans le massif du plus haut sommet d’Europe de l’Ouest, voilà une bonne manière d’en prendre plein les yeux ! Le Pays du Mont-Blanc offre de très nombreux itinéraires de trail aux difficultés et aux ambiances très variées. Les auberges, hôtels et gîtes y sont confortables et chaleureux en ayant su préserver une identité montagnarde.

Si vous avez envie de vivre une aventure de 5 jours, alors le Tour du Mont Blanc en trail est fait pour vous !

 

Le Beaufortain

Quelque peu isolée, la vallée du Beaufortain est un terrain de jeu rêvée pour un stage de trail avec ces vastes panoramas et ces nombreux pics. Une ambiance de nature sauvage y demeure.

C’est l’endroit que nous avons choisi pour vous proposer notre stage de trail et de méditation. Le cadre est idéal pour allier dépassement de soi et bien-être.

 

Quand faire un stage de trail en montagne ?

 

Faire un stage de trail dans le Beaufortain

 

Selon vos ambitions et vos envies, vous choisirez une saison différente pour faire un stage de trail. Laquelle choisir ? La réponse ici !

 

Au printemps

Au printemps, les journées se rallongent et les températures se réchauffent doucement en montagne. La nature commence à se réveiller de l’hiver. C’est la bonne période pour réaliser un stage de trail en moyenne montagne et préparer les premières courses de la saison ! A mixer avec une journée au ski ?

 

A l’été

L’été est la période la plus prisée par les coureurs qui souhaitent faire un séjour de trail en montagne. A cette époque de l’année, les journées sont longues et les sentiers sont dégagés, même en altitude.

En montagne, les refuges sont ouverts, ce qui laisse la possibilité de réaliser un séjour de trail itinérant, pour mélanger course à pied et aventure !

L’été peut aussi être votre choix si vous envisagez de faire un stage de trail afin de finaliser votre préparation pour une course d’envergure, comme la Diagonale des Fous ou l’Ultra-Trail Mont-Blanc, par exemple. Vous pourriez même en profiter pour réaliser une reconnaissance du parcours de votre course !

 

Pendant l’automne

Les mois de septembre, octobre et novembre peuvent être une bonne période pour faire un stage de trail et envisager les dernières courses de la saison plus sereinement. A cette saison, les sentiers sont bien moins fréquentés que durant l’été et la neige n’a pas encore recouvert tout le paysage.

C’est une période de choix pour celles et ceux qui veulent profiter du calme et de la quiétude de la nature et s’évader le temps de quelques jours… au pas de course.

 

Faire un stage de trail pendant l’hiver ?

On pourrait penser que l’hiver n’est pas recommandée pour faire un stage de trail. C’est la saison à laquelle on pense plutôt pour aller skier, faire du snow-board ou faire une randonnée de raquettes dans les Alpes !

Pourtant, il est tout à fait possible de faire un stage de trail durant les mois les plus froids de l’année. Ca peut être une bonne période pour travailler l’endurance fondamentale ou plus simplement, se faire plaisir.

A cette saison, il faudra s’orienter vers des zones de basses altitudes ou bien en plaines.

 


Si vous avez envie d’en savoir plus sur nos séjours ou concevoir votre stage de trail sur-mesure, contactez-nous !

Nos guides seront ravis d’échanger avec vous à propos de votre projet et de vos envies 🙂

Catégories

Vous aimerez aussi ces articles :