Randonnée dans les Dolomites : notre top 10

par | 21 mars 2022 | Italie, Randonnée

Le massif des Dolomites en Italie, est reconnu comme le temple de la randonnée. Avec ses montagnes calcaires de caractère, ces montagnes sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2009.

Les Dolomites, ce sont près de vingt sommets culminants à plus de 3000 mètres d’altitude réputés pour leurs versants très verticaux.

Ici, la randonnée prend tout son sens et les marcheurs du monde entier s’y pressent, y trouvant des chemins adaptés à tous les niveaux.

Adeptes de ce terrain de jeu, les guides Watse les connaissent parfaitement. Cela leur permet de vous emmener sur des sentiers peu parcourus et à l’écart des foules.

Voici notre top 10 des meilleures randonnées dans les Dolomites !

1/ Le lac de Sorapis, une magnifique randonnée dans les Dolomites

  • durée : 5h30
  • distance : 13 km
  • dénivelé : 600 D+, 600 D-
  • type de parcours : aller/retour
  • difficulté : modérée

Le Lac de Sorapis, c’est la destination rêvée par excellence pour tous les adeptes de randonnée dans les Dolomites. Au cœur de la province de Belluni, en Italie, la randonnée jusqu’au lac de Sorapis offre une parenthèse enchantée à qui la saisit.

La marche débute par une forêt au travers de laquelle les rayons de soleil se faufilent à travers les hauts conifères.
Si la première partie de cette randonnée au cœur des montagnes italiennes reste relativement simple, cela se corse sur la fin, avec un dénivelé plus important et des passages étroits (des cordes et des mains courantes sont installées pour avancer de façon sereine et sécurisée).

Si vous êtes sujets au vertige, cette dernière partie peut sembler plus compliquée, l’arrivée au lac récompense tous les cœurs.
D’un bleu turquoise (dû à son origine glaciaire), ce petit bijou situé au pied de la montagne Sorapis laisse pantois tous les randonneurs.

Pour les plus aguerris, cette randonnée au cœur des Dolomites peut se prolonger jusqu’au glacier (compter environ 1h de grimpe et près de 250 mètres de dénivelé positif).

 

On y voit un lac avec une eau bleue turquoise, bordé de sapins et au fond on aperçoit une montagne

 

2/ Le Massif de Gherdenacia, une randonnée sportive dans les Dolomites

  • durée : 3h30
  • distance : 9 Km
  • dénivelé : 880 D+, 880D-
  • type de parcours : boucle
  • difficulté : difficile

C’est au cœur de la forêt que cette randonnée débute. D’aspect plutôt tranquille, la première partie permet de se mettre en jambe avant d’arriver dans une prairie où les arbres s’effacent pour laisser place aux falaises et à l’ascension de leurs flancs.
Des cordes et des échelles sont mises à disposition afin de faciliter l’avancée. Ces passages câblés se succèdent jusqu’à un pâturage parsemé de cailloux.

Presque à mi-chemin, le refuge de Gherdenacia apparaît, idéal pour faire une pause avant d’entamer la descente, bien aménagée.
Tout au long de cette randonnée dans les Dolomites italiennes, des vues incroyables se succèdent les unes après les autres, pour vous laisser des souvenirs impérissables

Mais les randonnées offrent aussi un revers de médaille moins reluisant : les crampes et les courbatures. Pour éviter un maximum ces désagréments, Watse vous a concocté une liste de conseils pour bien récupérer après une randonnée.

3/ Le Piz Boè, une aventure hors du commun

    • durée : 5h30
    • distance : 7,5 Km
  • dénivelé : 1500 D+
  • type de parcours : boucle
  • difficulté : difficile

Le Piz Boé est le plus haut sommet du massif du Sella, son point culminant se trouvant à 3 152 mètres ! Exigeante, cette randonnée au sein des Dolomites offre des vues uniques et inoubliables. Un panorama à 360° sur les Dolomites qui récompense les efforts fournis.
Des chemins escarpés, des falaises et des éperons rocheux, voilà ce qui vous attend pour l’ascension du Piz Boè. La végétation laisse place, au cours de l’ascension, à un univers minéral. Un pied sûr est requis ainsi qu’une résistance au vertige, car certains passages de cette randonnée dans les Dolomites sont aériens.

Si elle est exigeante physiquement, cette randonnée n’en reste pas moins magnifique. Si la fin devient trop difficile, il convient de prendre en compte l’option du téléphérique qui permet de redescendre plus rapidement au village, afin de ne pas prendre de risques à la descente.

 

On y voit une mer de nuages de laquelle s'échappe des sommet montagneux, ainsi que quelques randonneurs

 

4/ Tofana des Rozes, le 7e sommet le plus haut des Dolomites

  • durée : 6h30
  • distance : 9 Km
  • dénivelé : 850 D+, 850 D-
  • type de parcours : boucle ou aller/retour
  • difficulté : moyenne +

Ce sommet mythique est le 7ème plus haut des Dolomites (3 244 mètres) et offre, à qui le veut, une randonnée des plus mémorables.

Deux possibilités s’offrent à vous pour gravir ce sommet :
L’aller-retour depuis le refuge Angelo Dibona. Destinée aux plus aguerris, cette randonnée alpine au coeur des Dolomites se situe entre le niveau T4 et T5
La boucle, par la Via Ferrata Giovanni Lipella (attention, il faudra vous munir d’un équipement complet de via ferrata et d’une lampe frontale. Dans ce cas, partir avec un guide de montagne est conseillé).

Le chemin de randonnée par la Via Ferrata débute par une galerie militaire datant du milieu de la Première Guerre mondiale (elle a été creusée par l’armée italienne).
Des cordes sont placées à la sortie pour aider à l’ascension. La voie se termine sur un magnifique amphithéâtre de calcaire.
Enfin, pour descendre, il vous faudra emprunter des petits sentiers avant de retourner au refuge Giussani et retrouver le parking.

Une randonnée dans les Dolomites idéale pour côtoyer les cieux d’un peu plus près.

5/ Sentier Hans e Paula Steger, une randonnée dans les Dolomites au coeur d’un univers végétal

  • durée : 3h
  • distance : 9 Km
  • dénivelé : 350 D+, 350 D-
  • type de parcours : Aller simple
  • difficulté : modérée

Cette randonnée dans les Dolomites, et plus spécifiquement sur l’alpage Seiser Alm, est un hommage au couple de guides de haute montagne et pionniers de l’alpinisme Paula et Hans Steger.
Tout au long de ce sentier, des points d’informations permettent d’en apprendre plus sur la culture de l’alpage ainsi que sur sa faune et sa flore.

Quand on pense aux Dolomites, on a en tête ses cathédrales et les murailles de roches. Pourtant, la flore et la végétation sont bien présentes dans le massif !

Ce sentier de randonnée serpente entre les prairies et dans les vallons, pour enchaîner forêts et pâturages… Un vrai moment de déconnexion au cœur de cet espace protégé.
Facile, ce chemin ne présente aucune difficulté importante.

6/ Le circuit de Sassolungo

  • durée : 4h
  • distance : 14 km
  • dénivelé : 600 D+, 600 D-
  • type de parcours : boucle
  • difficulté : modérée

Pour débuter cette randonnée, deux options sont envisageables.
La première, c’est d’emprunter le téléphérique de la vallée Val Guardena jusqu’au premier refuge Toni Demetz.
La seconde, c’est l’ascension pédestre, en suivant le chemin n°525. Avec près de 500 mètres de dénivelé, c’est la partie la plus rude de cette randonnée dans les Dolomites. L’avantage, peu de personnes l‘empruntent, ainsi la voie est libre et vous pouvez jouir de la faune et de la flore qui vous entourent à loisir.

Pour les deux options, le point de départ une fois rendu en haut reste le même : le refuge Toni Demetz. Pour la suite, mieux vaut être équipé d’une bonne paire de chaussures. Pente glissante et abrupte, le sentier n’est pas le plus simple de la randonnée.

Ensuite, direction le refuge Vicenza puis celui d’Emilio Comici, qui sonne la fin de cette randonnée. Tapis de verdure, fleurs, vallée à perte de vue, animaux et monts rocheux, voici le paysage extraordinaire que vous côtoierez au cours de cette randonnée incroyable.

 

Une prairie sur laquelle poussent des fleurs colorées à flan de montagne, un beau ciel bleu parsemé de nuages

 

7/ L’ascension du Sassopiatto, une randonnée emblématique des Dolomites

  • durée : 3 à 5h
  • distance : 8 km
  • dénivelé : 1425 D+, 1425 D-
  • type de parcours : aller/retour
  • difficulté : moyenne +

Seul sommet du massif Sassolungo accessible sans notions d’escalade, le Sassopiatto commence de façon abrupte, par un sentier raide. Cette randonnée dans les Dolomites se poursuit dans un environnement verdoyant jusqu’au pied du sommet. Ensuite, des lacets permettent de monter toujours plus haut jusqu’à l’arête du sommet. Très abrupte, l’ascension de celle-ci offre une récompense à tous les efforts des randonneurs : une vue sur le cirque de Sassopiatto ainsi que sur l’alpage Seiser Alm. Une vision à 360° qui donne un réel sentiment de liberté, perché sur ce sommet des Dolomites.

Attention toutefois à bien respecter le balisage, car même si ce dernier est présent tout au long du parcours, une inattention peut rapidement vous faire sortir du sentier et arriver sur un parcours plus escarpé. Prendre garde également en cas de mauvais temps, l’ascension peut se révéler dangereuse.

Mais mise à part ces quelques précautions, l’ascension du Sassopiatto grave un souvenir impérissable dans les mémoires.

 

au loin on voit des sommets montagneux

 

8/ Le tour des Cinque Torri, les 5 tours des Dolomites

  • durée : 1 à 2h
  • distance : 3 km
  • dénivelé : 150 D+, 150 D-
  • type de parcours : boucle
  • difficulté : très facile

Deux options encore, avant de commencer cette randonnée :
le téléphérique
un sentier en lacet qui selon les marcheurs, vous prendra entre 30 min et 1 heure.

Les Cinque Torri sont réputés pour de nombreuses choses comme ses voies d’escalade aux niveaux variés ou encore son histoire. En effet, à travers l’Histoire des Dolomites, les Cinque Torri tiennent une place importante. Théâtre de conflits lors de la Première Guerre mondiale, on peut y retrouver des vestiges de tranchées ainsi que des panneaux qui permettent de retracer cette histoire.

Pour admirer toute la splendeur de ces cinq monts rocheux, rien de tel que d’en effectuer le tour. Une petite balade d’une heure à peine est possible aux pieds de ceux-ci. Idéale en famille, sa facilité permet à tous les pratiquants de se régaler sur ce sentier.

Pour les plus sportifs, vous pouvez vous rendre directement au pied du télésiège Cinque Torri pour effectuer l’ascension à travers les bois.

Ressourçante, cette randonnée permet de se reposer l’esprit et laisser son regard divaguer sur toutes les merveilles que la Nature nous offre, que ce soit la faune, la flore ou encore les couleurs pastels dont le ciel se pare, pour le plus grand plaisir de nos yeux.

9/ Les trois cimes de Lavaredo, la randonnée des Dolomites la plus connue

  • durée : 3h
  • distance : 12 km
  • dénivelé : 300 D+, 300 D-
  • type de parcours : boucle
  • difficulté : facile

Les Trois Cimes de Lavaredo c’est le paysage classique des cartes postales et des photos souvenirs des Dolomites. Iconiques, ces trois cimes font rêver tous les randonneurs du monde entier.

La première partie de cette randonnée se déroule sans encombre et on emprunte même une large voie qui laisse place aux déambulations le nez en l’air pour observer le paysage qui nous entoure.
Une chapelle souvent entourée de chevaux en train de paître borde le chemin. C’est la chapelle Santa Maria Ausiliatrice. Un tableau poétique s’offre alors à tous les randonneurs avant de continuer jusqu’au refuge di Lavaredo.
Ici, les marcheurs sont confrontés à deux choix :
à gauche : plus rapide, plus raide – idéale pour tous les accros d’escalade – et une visibilité qui n’est pas optimale
à droite : plus longue mais il offre une vue incroyable sur les Trois Cimes

Tout au long de cette randonnée dans les Dolomites, ce sont des panoramas à couper le souffle qui s’enchaînent et des envies d’évasion qui se concrétisent.

 

à travers une ouverture rocheuse on aperçoit au loin les trois cimes du lavaredo ainsi que quelques randonneurs

 

10/ Le lac Federa, une randonnée au coeur des Dolomites

  • durée : 3h30
  • distance : 8,5 km
  • dénivelé : 475 D+, 475 D-
  • type de parcours : aller/retour
  • difficulté : modérée

Cette randonnée vous plonge au cœur des Dolomites. Des chemins qui se faufilent à travers une forêt de conifères, des ruisseaux qui chantent dans les oreilles – très rares dans ces massifs – et des vues remarquables des monuments des Dolomites.
Vous pourrez par exemple apercevoir la Tofana des Rozes !

Située au pied du massif montagneux de la Croda da Lago et peu fréquenté par les touristes, cette piste, bien que courte, présente toutefois un dénivelé important. Cependant, la récompense au bout en vaut vraiment la peine : un lac dans lequel se reflètent les monts alentour offre un paysage des plus satisfaisants. L’endroit idéal pour se ressourcer et reprendre des forces. On vous explique tout sur l’alimentation en randonnée !

Au cours de cette randonnée, c’est une grande diversité de milieux naturels qui est traversée. Entre les vallées verdoyantes et les plaines rocheuses, on y trouve facilement satisfaction.

Les Dolomites regorgent de sentiers de randonnée en tous genres, pour les plus sportifs ou les plus contemplatifs. Un vrai terrain de jeu pour ceux qui aiment la nature et les grands espaces. Incontournables, c’est une destination de rêve pour les amateurs de nature et de paysages grandioses.
Si vous êtes un amoureux d’itinérance, notre trek de 10 jours dans les Dolomites vous permettra de les découvrir en profondeur !. Et pour ceux pour qui les Dolomites n’ont déjà plus aucun secret, l’Italie, elle, regorge encore de nombreuses randonnées qui ne laissent pas indifférent.

Catégories

Vous aimerez aussi ces articles :