Où faire un trek en mai 2022 ?

par | 13 avril 2022 | Trekking

Vous prévoyez un trek en mai 2022 ? Le trekking peut être un excellent moyen de découvrir certaines des régions les plus belles et les plus reculées du monde.

Cependant, quand on souhaite faire un trek et par la même occasion partir à la découverte d’une partie du monde que l’on affectionne ce n’est pas toujours facile.

En effet, se lancer sur un trek à l’étranger soulève plusieurs questions en matière d’organisation comme celle de savoir où partir faire un trek si l’on choisit le mois de mai.

Il est important de prendre conseil et de s’organiser en amont pour ne pas se retrouver pris au dépourvu à l’arrivée dans le pays au risque d’être déçu ou même de prendre des risques inutiles lors de votre trek.

Le mois de mai se rapporte souvent à l’apparition des brins de muguet et aux premiers bains de soleil lorsque la météo s’y prête. Ce mois est ponctué par les jours fériés et les cérémonies de célébration. C’est l’occasion de tirer profit de ces ponts pour partir faire un trek. Mais, au mois de mai le trekking n’est pas conseillé partout, la neige demeure en altitude et rend certains trekkings impossible.

Si vous cherchez des idées pour savoir où faire un trek en mai 2022, voici nos 3 idées de génie ! 🙂

Navigation rapide :

  1. Le Népal
  2. Le Pérou
  3. Madère

 

Où faire un trek en mai au Népal ?

 

Faire un trek en mai au Népal

 

Le Népal est une excellente destination, elle fait rêver nombreux d’entre vous. Avec les plus hauts sommets du monde, dont le mont Everest, il n’est pas étonnant que les randonneurs et les alpinistes soient attirés par le Népal.

Il existe également de nombreux autres sentiers parmi lesquels choisir, allant du plus facile au plus difficile, il y en a donc pour tous les goûts. Au milieu des sommets vertigineux se trouvant à plus de 8 000 mètres d’altitude, il y a des plaines occupées par différentes ethnies. Les vallées donnent accès à de nombreux cols qui représentent beaucoup de possibilités de trekkings au Népal.

Et tandis que le pays attire de nombreux touristes, il est toujours possible de trouver des zones qui sont comme retirées du monde. Vous serez totalement dépaysé, vous pourrez découvrir la culture des habitants locaux, leur accueil chaleureux, mais aussi une grande variété de paysages.

Faire un trek au Népal n’est pas réservé aux personnes très entraînées qui ont pour objectif le toit du monde, l’Everest. Les treks au Népal sont connus dans le monde entier. Il en existe de multiples comme :

Lorsque vous allez faire un trek au Népal, en tant qu’amateurs de trekking, vous allez vous amuser. Vous passerez des montagnes les plus hautes du monde aux plaines authentiques. Les trekkings seront variés tout comme les paysages qui régaleront vos yeux et vos jambes.

Faire un trek au Népal au mois de mai est faisable. D’un point de vue météorologique, le temps est ensoleillé et les températures sont de plus en plus clémentes. Cependant, la mousson approche doucement alors il est possible qu’une légère brume se profile devant les montagnes. Et, comme le mois dernier, la magnifique période de floraison des rhododendrons se poursuit.

 

4 idées pour un trek en mai au Népal

Le Balcon des Annapurnas, un trek incontournable au Népal

 

L’équipe Watse vous propose différentes possibilités pour faire un trek au Népal en mai. Tout d’abord, parmi les plus beaux treks, nous avons le balcon des Annapurnas. Vous marcherez au pied des géants himalayens avec des panoramas spectaculaires. Cet itinéraire est relativement accessible, vous ne courrez pas le risque de souffrir de l’altitude. C’est l’idéal pour une première venue au Népal.

Le trek débute par la découverte de la capitale Kathmandu. Puis, au fil de la route se dessine le massif des Annapurnas, l’une des plus belles régions de l’Himalaya. Nous vous proposons de découvrir, lors de votre trek, sur les pentes des collines, des villages comme celui de Gurungs qui se confondent dans la nature.

Ce trek passera par les terrasses sculptées dans les collines, les cultures de riz de montagne d’un vert éclatant, les rhododendrons, les maisons locales, les forêts de Tadapani, les pâturages de buffles d’eau et en toile de fond les sommets vertigineux pour une immersion totale.

 

Le Langtang, pour un trek authentique

 

Parmi les treks, nous proposons aussi le Langtang, une région du Népal située au nord de Kathmandu. Le Langtang est destiné aux randonneurs avec un niveau moyen. Vous découvrirez Chunama en marchant sur des chemins en balcon qui vous permettent d’admirer la vue sur les sommets. Vous passerez par des petits villages comme Sadu et Kyanjin Gompa le dernier village de la vallée.

Vous pourrez admirer la vue à 360° en haut d’un des plus hauts sommets du Langtang le Tserko Ri puis, un bivouac à 4 200 m d’altitudes à Langshisha Karka et la découverte du camp de base et du glacier du Morimoto.

 

Faire un trek en mai au Langtang

 

À la rencontre des locaux

 

Enfin, nous pouvons vous proposer trois autres treks. Vous pouvez faire un trek au Népal pour découvrir la vallée de Tsum aussi appelée la “vallée cachée heureuse” par les locaux.

C’est un endroit ouvert récemment aux touristes, c’est donc un itinéraire inédit. Vous pourrez profiter d’une culture tibétaine préservée dans les villages comme Gurung et de paysages authentiques comme depuis la crête de Pushu Danda.

 

Les lacs Gokyo, pour repousser ses limites

 

Pour vous dépasser, vous pouvez viser le camp de base de l’Everest. Ce trekking vous plongera au cœur des sommets en traversant les petits villages Sherpas.

Si vous souhaitez être ébloui par le bleu des lacs Gokyo vous pouvez choisir l’itinéraire historique. L’itinéraire allie les lacs Gokyo au camp de base de l’Everest pour une aventure inoubliable qui vous coupera le souffle.

 

Où faire un trek au Pérou en mai 2022 ?

 

Groupe de femmes croisées pendant un trek en mai au Pérou

 

Le Pérou est le pays incontournable de l’Amérique du Sud pour les amateurs de randonnées. C’est une terre qui allie la splendeur de ses paysages à la tradition culturelle. Vous embarquez à la découverte de la fascinante civilisation Inca et de leurs vestiges locaux pour une immersion profonde et inoubliable durant vos treks.

Pour faire un trek au Pérou en mai, il faut savoir que c’est la saison sèche donc la meilleure période pour faire des trekkings en montagne. Vous pourrez bénéficier majoritairement d’un temps ensoleillé avec une vue dégagée sur les sommets.

Cependant, parfois le mois de mai peut être une période de précipitations en montagne. Mais, dans l’ensemble la lumière est superbe et les paysages verts sauront vous éblouir.

Le Pérou a différents aspects que vous pourrez découvrir lors de vos treks. En effet, partir faire un trek au Pérou c’est partir à la rencontre d’une culture ancestrale et d’une civilisation qui a des traditions comme en témoignent le Machu Picchu, Cuzco, le lac Titicaca…

Plusieurs cordillères se trouvent aussi au Pérou et attirent les amateurs de trekkings. Mythiques et célèbres, au nord comme au sud les cordillères rythmeront vos treks que ce soit la cordillère Blanche, celles de Vilcanota, Vilcabamba ou encore Carabaya.

Un autre visage du Pérou est celui de ces prestigieux sommets : de quoi satisfaire les marcheurs entraînés et les adeptes d’alpinisme. Les treks passent par différents cols plus ou moins hauts puis, certains mènent à l’ascension de grands sommets comme le volcan Chachani ou l’Ausangate à plus de 6 000 mètres d’altitude.

 

Deux idées de trekking au Pérou

 

Afin de découvrir les différents visages du Pérou, autant vous dire qu’il est primordial de bien choisir vos itinéraires de treks. Pour cela, on vous donne quelques pistes.

Tout d’abord, avec un itinéraire inédit qui change des circuits trekkings habituels. La grande traversée de Vilcabamba est ponctuée par la découverte des différents sites culturels et archéologiques. Vous traverserez la cordillère oubliée de Vilcabamba avec la vallée de Cusco, Cachora, Santa Rosa, Choquequirao, Yanama, Lazuna Pampa…
À la fin de votre trek, vous aurez la chance de découvrir le célèbre Machu Picchu, la référence du pays avec une visite guidée qui vous immergera dans la culture.
Vous pouvez également opter pour un trekking dans le grand sud du Pérou basé sur le même itinéraire, vous pourrez en plus, explorer le Canyon de Colca et ainsi découvrir les trésors du lac Titicaca.

 

Notre groupe pendant un trek en mai au Pérou

 

Vous souhaitez découvrir davantage la culture des incas ?

Partez faire un trek qui allie la découverte des sites sacrés incas qui sont rarement visités à une marche sur des sentiers iconiques. Le trek sur la route Inca de Pachacamac vous permettra de découvrir des sites comme celui de Tunanmarca, Jauja, Hipaspampa, Laguna Escalera…

Pour les amateurs d’altitude, nous vous conseillons le tour de l’ausangate et Ccallangate. Après vous être acclimatés du pays et de son altitude, vous partirez sur les chemins et ruines incas.

L’itinéraire longe des lacs et glaciers pour un paysage éblouissant. Les cols seront proches des 5 000 mètres d’altitude, le sommet du Huayruro Punku également puis, le massif de Callangate vous offriront des vues imprenables.

 

Faire un trek ensoleillé à Madère

 

Madère, destination de rêve pour un trek en mai

 

Qui n’a jamais rêvé de partir à l’aventure sur une île ? Faire un trek au mois de mai sur l’île de Madère c’est possible ! Madère est une île portugaise située dans l’océan Atlantique d’origine volcanique. Parfois appelée le jardin de l’Atlantique ou l’île aux fleurs, Madère abrite des paysages variés et hauts en couleur.

Le trekking est l’activité incontournable quand on se rend sur l’île pour découvrir sa nature préservée. La nature est omniprésente durant tout votre séjour, vous passerez des jardins aux sommets volcaniques ou encore des fonds marins aux chemins qui longent les côtes.

Cette petite île est partagée avec au sud des espaces arides et ensoleillés, au nord des espaces plus verts avec une nature sauvage et luxuriante. Les sommets volcaniques et cette végétation dense à quelques heures de la France vous offrent un dépaysement plus qu’agréable grâce à une douceur de vie.

Bien que le trekking soit possible toute l’année sur l’île, en faisant un trek en mai à Madère, les conditions sont optimales. La météo est clémente, vous aurez des journées ensoleillées et parfaitement équilibrées ni trop chaudes ni trop froides.

De plus, vers la fin du mois de mai, vous pourrez vous offrir un magnifique spectacle pour vos yeux, la floraison en pleine nature.

 

Les points incontournables de l’île

 

Quand on part en trek à Madère, c’est pour les célèbres picos, en français les pics qui ont été créés par les éruptions volcaniques. Certains d’entre eux, au centre de l’île, s’élèvent à plus de 1 800 mètres d’altitude.

C’est l’idéal pour des treks qui vont vous offrir une magnifique vue sur la végétation de l’île et ses vallées. Partez à la découverte du Pico Ruivo, le Pico do Arieiro ou encore le Pico das Torres, les sentiers sont praticables et très agréables.

Outre les picos, l’île compte de nombreuses falaises et autres montagnes qui offrent des panoramas exceptionnels comme l’un des plus hautes falaises d’Europe le Cabo Girao ou encore l’île le rocher de l’Aigle ressemblant à un énorme rocher volcanique.

 

Sur un sentier de randonnée

 

Une randonnée facile, mais fréquentée est celle de Sao Lourenço. Il s’agit d’une presqu’île à l’extrémité orientale de l’île de Madère où le climat est sec et les paysages désertiques.

Durant d’autres treks, vous pouvez également arpenter des sentiers qui vous permettront de découvrir les piscines naturelles dans les récifs volcaniques comme à Porto Moniz ou encore, les sentiers longeant les levadas qui constituent le système d’irrigation de l’île.

D’autres petites îles comme celle de Porto Santo se trouvent à proximité. Vous pouvez emprunter le ferry pour vous offrir une journée de farniente sur les plages de sable blanc et ainsi récupérer de vos treks.

Si vous avez un peu de chance durant la traversée, vous apercevrez des dauphins. Pour ceux qui aiment l’agitation de la ville, vous pourrez vous promener dans les rues de Funchal la capitale de Madère pour y découvrir le marché local avec des fleurs et fruits exotiques.

Mais, attention ce n’est pas parce que vous êtes sur une île au soleil que les treks sont faciles. Il existe de nombreux itinéraires sécurisés et balisés, mais certains treks présentent beaucoup de dénivelés et peuvent se trouver à flanc de falaises donnant le vertige.

Nous espérons vous avoir inspirés, si cela vous a donné envie d’organiser un trek en mai, vous avez toutes les clés en main pour bien choisir votre destination. Malgré tout, vous hésitez encore ? Nos spécialistes Watse peuvent vous conseiller !

Catégories

Vous aimerez aussi ces articles :