Mera, le chien qui a grimpé un sommet de l'himalaya

La Gazette de Watse #2 – Mars 2019

Chaque mois, Watse vous résume l’actualité du monde de la randonnée, du trekking et de la montagne. En cinq minutes, voyez ce qu’il se passe de nouveau sur les sommets et dans les vallées ! 🙂

 

Le projet de Club Med de Valloire ne fait pas l’unanimité

 

Pétition contre le CLub Med de Valloire

 

Il y a quelques jours, l’organisation «Valloire Nature et Avenir» a lancé une pétition contre le projet de construction d’un complexe touristique du club Med sur le territoire de la commune, comptant 1100 habitants à l’année. Ce projet de grand hôtel de 1000 lits est très critiqué par l’association, notamment à cause des impacts sur les ressources en eau, sur le paysage et sur les commerces environnants.

A ce jour, la pétition publiée sur Mesopinions.com a été signée plus de 9500 fois. Elle sera directement remis au maire.

 

Le Salon de la Randonneur de Lyon, c’est la semaine prochaine

 

salon de la randonnée 2

 

Les randonneurs ont rendez-vous le semaine prochaine au Salon du Randonneur de Lyon. Des centaines d’exposants seront présents (dont vos guides de treks préférés !), et de nombreuses animations auront lieu : initation à la photographie, marche nordique, balade avec des lamas, conférences … Pour en savoir plus, lisez notre article sur le sujet.

Rendez-vous les 22, 23 et 24 Mars au Centre des Congrès de Lyon.

 

Un chien grimpe sur un sommet de l’Himalaya !

 

Mera, le chien qui a grimpé un sommet de l'himalaya

 

Le guide d’alpinisme Don Wargowsky a récemment raconté sa rencontre incroyable avec Méra en Novembre 2018 sur les hauteurs de l’Himalaya. Il redescendait du Pic Méra (6476 mètres) avec une trentaine de clients, avant de s’attaquer au Baruntse, culminant à plus de 7000 mètres lorsqu’il a vu arriver une chienne errante à travers un glacier. Méra (nommée comme cela en référence au lieu de la rencontre) a accompagné le groupe pendant quatre jours jusqu’au camp de base du Baruntse. Un chien présent à plus de 5000 mètres, c’est exceptionnel !

Au camp, le guide, craignant que la chienne le suit et y laisse la vie, décide d’attacher Méra avant le départ. Cependant, celle-ci parvient rapidement à ronger sa corde et à rejoindre le groupe. Durant les jours d’expédition suivants, Don essaiera à plusieurs reprises d’empêcher la chienne de le suivre. A chaque fois, elle parviendra à se libérer.

 

Mera et Don Wargowsky

 

Le groupe et Méra deviennent inséparables. Alors que les membres de l’expédition sont vêtus pour des conditions extrêmes, la chienne n’a aucun équipement ! La nuit, elle dort dans la tente du guide. Méra atteint ainsi en cinq jours le sommet en compagnie du groupe restant, composé de trois sherpas et du seul alpiniste restant du groupe !

Il s’agit certainement de la première fois qu’un chien atteint un altitude aussi élevée. Montée et descente n’ont pas été sans frayeurs mais la chienne est arrivée saine et sauve dans la vallée. Désormais, elle vit avec un des sherpas qui l’a adoptée et a été rebaptisée Baru, en référence au pic qu’elle a gravi.

Crédits photos : Don Wargowsky

 

Un mal-voyant réalise une randonnée de plus de 200 kilomètres seul et sans GPS

 

David labarre, un malvoyant fait une randonnée seul et sans gps de 15 jours

 

Le 22 Février 2019, David Labarre est parti de Carcassonne pour rejoindre Aspet, en passant par le GR 78, chemin de grande randonnée au pied des Pyrénées. En 15 jours, il a parcouru plus de 200 kilomètres sans GPS.

Cela n’aurait rien d’extraordinaire (même s’il s’agit d’un joli défi) si David Labarre n’était pas … mal-voyant ! Durant 15 jours, ce vice-champion paralympique de cécifoot a marché en solo en sans GPS en s’aidant seulement de notes en braille et des renseignements des autres randonneurs croisés sur le chemin.

David Labarre ne distingue pas les formes lorsqu’il fait jour et ne voit rien lorsqu’il y a peu de lumières. Malgré quelques égarements, David Labarre a montré que rien n’était impossible, credo guidant les défis qu’il se fixe régulièrement. Son prochain objectif se situe dans les Alpes, puisqu’il s’agit du sommet du Mont Blanc ! Il a pour ambition de le gravir en Septembre.

 


Sources :

Un article de Watse – agence trekking