[Coronavirus] Randonnée et déconfinement : quelles règles ?

Depuis le 11 mai, nous pouvons enfin sortir de chez nous dans une zone plus grande que celle qui était délimitée pendant le confinement (soit à un kilomètre de son domicile au maximum). Ce déconfinement progressif va permettre à un grand nombre d’entre nous d’enfin retourner prendre l’air en pleine nature.

Toutefois, nous ne pouvons pas (encore ?) sortir aussi librement qu’avant le début de la situation inédite que nous vivons. Certaines règles obligatoires restent en vigueur et les outrepasser vous exposerait à une amende. De plus, après huit semaines de confinement, quelques bonnes pratiques sont à adopter pour vivre une bonne reprise des sports de montagne, éviter les blessures et sortir en toute sérénité.

Dans cet article, découvrez un résumé des obligations à respecter au moins jusqu’au début du mois de juin et des conseils de nos guides pour réussir vos premières randonnées après une aussi longue période chez vous !

 

Faire une randonnée à 100 kilomètres de chez soi maximum

 

Pour le moment, il est autorisé de se déplacer librement dans une zone de 100 kilomètres à vol d’oiseau. Pour dépasser cette limite, il faut que :

  • le déplacement soit justifié par un motif impérieux (professionnel, familial, etc) : ce n’est pas le cas de la randonnée.
  • ce soit dans votre département de résidence. Si vous restez dans celui-ci, vous pouvez dépasser la limite des 100 kilomètres.

Nous ne pouvons donc pas tous nous rendre dans les montagnes françaises. Cependant, il y a de très belles promenades à faire dans toute la France et pas seulement sur les sommets.

> Voir ma zone de déconfinement autorisée

 

Respecter la distanciation physique

 

La transpiration et l’essoufflement favorise la propagation des gouttelettes et suspension dans l’air. En temps normal, il est recommandé de garder une distance d’un mètre avec les autres personnes. Dans le cadre d’une randonnée ou de tout autre sport de montagne, il est conseillé de garder entre 5 et 10 mètres avec les personnes que vous croisez ou qui vous accompagne. À ce propos …

 

Faire des sorties en petits groupes

 

Nous pouvons de nouveau retrouver famille et amis pour partir en randonnée ensemble. Cependant, il n’est pas question de partir en compagnie de trop nombreuses personnes puisque les rassemblements sont limités à 10 personnes, même dans la nature. Vous pouvez donc faire des randonnées en petits groupes et en respectant les distances recommandées.

 

Ne pas prêter son matériel

 

Le virus se propage par l’air mais aussi et surtout par le contact (il peut rester plusieurs heures sur les surfaces). En plus de vous laver régulièrement les mains, ne prêtez pas votre matériel de randonnée comme une gourde ou un bâton de randonnée.

 

Éviter le covoiturage

 

Le confinement a eu des bienfaits pour la nature mais les règles à respecter pour éviter sa propagation ne vont pas toujours dans son sens puisqu’il est déconseillé de partager un véhicule avec des personnes qui ne vivent pas dans votre foyer. Dans les espaces fermés, il circule très facilement.

Prenez donc votre voiture seul ou seulement avec les personnes avec qui vous vivez. Si c’est impossible, il est conseillé de porter un masque pendant le trajet et de se laver les mains en montant et en descendant de la voiture.

 

Ne pas porter de masque pendant la randonnée

 

S’il est conseillé avant et après, le port du masque pendant la randonnée n’est pas utile si vous respectez la distanciation physique puisqu’à l’air libre, les particules se dissipent très rapidement.

Il peut même être dangereux puisqu’il peut causer le manque d’oxygène et favoriser la formation de buée sur les lunettes jusqu’à ne plus rien voir comme le souligne Catherine Kabani, médecin de la Fédération française de randonnée.

 

Reprendre de manière progressive

 

Les huit semaines de déconfinement ont eu un impact sur nos organismes et notre système cardio-vasculaire, même si vous avez suivi une préparation physique pour un trek à la maison ou que vous avez fait des exercices en intérieur ou dehors.

De plus, nous manquons d’informations et de retours sur l’état des chemins. La neige peut persister à certains endroits et des portions de chemin ont pu être rendus impraticables par des avalanches ou des éboulements.

Nous vous recommandons donc de reprendre la randonnée et les sports de montagne de façon progressive afin de ne pas prendre de risques et d’éviter les pépins physiques. Il ne serait pas surprenant que vous ayez de belles crampes après votre première randonnée depuis deux mois !

Pour reprendre, faites des randonnées à la journée sur des sentiers balisés ou que vous connaissez. Étant donné le manque d’information sur l’état des itinéraires et le fait que nous soyons en début de saison, le hors-sentier pourrait s’avérer dangereux et il est toujours question d’éviter au maximum de solliciter les secours en montagne.

Évitez de partir en montagne pendant plusieurs jours. Porter un sac de plus de 10 kilos pendant plus d’une journée pour faire un trek dans les Alpes en autonomie n’est pas indiqué pour la reprise et les refuges de montagne sont fermés pour le moment.

Choisissez une randonnée courte et qui ne présente pas de difficulté technique.

Pensez à boire régulièrement pour éviter les crampes, courbatures et autres douleurs physiques et marchez à un rythme normal.

Enfin, si la météo ou le terrain présentent un danger potentiel, n’hésitez pas à reporter votre sortie ou à faire demi-tour même si cela est frustrant. La montagne ne bougera pas et elle vous attendra pour un jour meilleur !

 


Malgré tout, nous vous souhaitons une bonne reprise des randonnées et des balades en montagne pour de nouveau profiter de la nature et du grand air. Nous vous tiendrons au courant des prochaines actualités liées au déconfinement, à la randonnée et au trekking 🙂

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire