Comment s’habiller pour faire du ski de randonnée ?

par | 3 décembre 2021 | Infos pratiques, Infos pratiques, Ski de randonnée, Uncategorized

L’hiver est arrivé, avec lui la neige et surtout, surtout… le moment de chausser les skis de randonnée et de partir à l’assaut des plus beaux sommets. ❄️

Oui, mais pas n’importe comment !

En plus d’un bon équipement de ski de randonnée et d’un itinéraire aux petits oignons, nous vous conseillons de vous vêtir en conséquence avant de vous attaquer à l’ascension de la moindre colline enneigée.

Parmi les conseils que nous vous donnerons pour savoir comment vous habiller pour faire du ski de randonnée, nous verrons notamment la fameuse règle des 3 couches, mais aussi bien d’autres conseils de notre cru.

Bref, vous saurez tout pour vous protéger des pieds à la tête et profiter au maximum de votre sortie en ski de randonnée !

Alors si vous voulez en savoir plus avant de vous lancer, c’est par ici que ça se passe ! 👇😉

 

vêtements de ski de randonnée

 

La règle des 3 couches : la règle d’or lorsque vous choisissez des vêtements pour faire du ski de randonnée

 

Lorsque vous choisissez vos vêtements pour faire du ski de randonnée, nous vous conseillons de suivre une règle très simple mais pas moins efficace : la règle des 3 couches.

 

La règle des 3 couches, qu’est-ce que c’est ?

 

En ski de randonnée, l’effort physique se divise en deux temps bien distincts :

  • le moment de l’ascension, qui requiert beaucoup d’énergie sur le long cours, qui fait transpirer et qui impose un mouvement très répétitif au corps
  • le moment de la descente, moins gourmand en énergie musculaire (qui génère donc un refroidissement du corps) et une confrontation aux éléments extérieurs plus forts (vent, pluie, neige, etc.)

Ainsi, en portant 3 couches de vêtements allant des plus légers aux plus isolants pour faire du ski de randonnée, vous pouvez gérer facilement votre chaleur corporelle pour un maximum de confort durant l’effort.

Imaginez-vous, emmitouflé dans une combinaison trop épaisse, en plein soleil, durant plusieurs heures d’ascension sans pouvoir vous rafraîchir un peu… ou au contraire, habillé trop légèrement pour dévaler une pente sous une tempête de neige.

Vous n’en avez pas envie et nous non plus !

Voyons donc ensemble de quoi doivent être composées ces 3 couches de vêtements pour faire du ski de randonnée.

 

La première couche : respirante

 

Cette première couche doit être protectrice, mais surtout respirante. Sa fonction est avant tout de permettre à votre corps d’évacuer l’humidité qu’il produit.

Pour cela, vous pouvez opter pour des tissus synthétiques spécifiquement conçus pour le sport (mais attention aux odeurs), ou pour des matières plus naturelles, comme la laine mérinos qui est thermorégulante et anti-odorante.

À vous d’adapter ensuite la longueur des manches aux températures annoncées et même d’opter pour une seconde première couche s’il fait vraiment très froid.

Dans tous les cas, nous vous déconseillons fortement le t-shirt en coton, qui n’évacue pas bien la respiration et qui peut donc générer beaucoup d’inconfort.

 

La seconde couche : thermique

 

Cette seconde couche de vêtements pour faire du ski de randonnée doit quant à elle être isolante. Elle doit assurer de garder la chaleur autour de votre corps.

Ainsi, selon les températures extérieures, vous pouvez choisir une micro-polaire (légère et respirante) ou une veste polaire en laine mérinos (chaude et thermorégulante).

La bonne température corporelle est celle à laquelle vous vous sentez bien : vous n’avez ni chaud, ni froid, en plein effort comme à l’arrêt. Facile à dire, moins à faire !

Sans expérience, il est difficile de connaître exactement le type de vêtement dont on a besoin pour faire du ski de randonnée. Nous vous invitons donc à faire des tests et à définir ce qui vous convient le mieux et dans quelle condition.

Petit conseil maison : partez en ayant toujours un peu froid car on se réchauffe très rapidement en ski de randonnée et vous devriez vous arrêter au bout de quelques minutes seulement pour vous dévêtir.

 

La troisième couche : imperméable

 

Cette dernière couche de vêtement est votre deuxième peau protectrice : c’est elle qui va vous protéger des intempéries.

Pour cela, une veste imperméable est de mise, mais pas n’importe laquelle !

Nous vous conseillons de choisir des vestes techniques encore une fois en lien avec la météo prévue lors de votre sortie en ski de randonnée.

Une veste Softshell sera tout à fait appropriée par (relatif) beau temps. A la fois respirante et souple, elle vous laisse libre de vos mouvements. Elle coupe efficacement du vent, mais n’égale cependant pas une veste équipée de la technologie Gore-Tex en termes d’imperméabilité.

Ainsi, si vous prévoyez une sortie pluvieuse, neigeuse ou particulièrement venteuse, préférez une veste en Gore-Tex pour vous protéger efficacement des intempéries.

Certes plus rigide qu’une veste Softshell, cette technologie est extrêmement isolante et permet de préserver la chaleur de votre corps, tout en vous protégeant de l’humidité.

Vous êtes maintenant un fin connaisseur de la règle des 3 couches. Il ne vous reste que quelques détails à connaître pour vous munir de la meilleure tenue de ski de randonnée et partir à l’assaut des sommets.

Allez, on continue !

 

choisir ses vêtements de ski de randonnée

 

Choisir votre tenue pour faire du ski de randonnée : le bas du corps

 

Si la maîtrise de votre chaleur corporelle se concentre essentiellement sur le haut du corps, il ne faut cependant pas oublier l’isolation et la praticité des vêtements du bas du corps.

 

Choisir un pantalon de ski pour faire du ski de randonnée

 

Pour faire du ski de randonnée, hors de question de partir en jean ou en jogging !

Comme pour le haut du corps, votre pantalon de ski de randonnée doit être à la fois isolant et respirant. Plus il vous offre de possibilités de régulation de votre chaleur corporelle (à l’aide d’aérations réglables par exemple), mieux c’est.

De plus, votre pantalon doit être adapté aux frottements (dûs aux mouvements répétitifs qu’impose la pratique du ski de randonnée) afin d’éviter l’usure prématurée du vêtement et la déchirure.

Vous pouvez vous munir d’une ceinture ou de bretelles pour le maintenir. Avec elles, en plus d’être à l’aise, vous aurez un style d’enfer pour gravir les plus beaux sommets !

 

Porter un collant

 

Le collant est facultatif lorsque vous choisissez vos vêtements pour faire du ski de randonnée.

Celui-ci peut venir doubler la couche qui protège le bas de votre corps si la température est vraiment très basse ou si vous craignez d’avoir froid.

Il existe des collants ou des leggings adaptés à la randonnée hivernale en fibres synthétiques, qui n’entravent pas le mouvement et qui sont très respirants.

 

Choisir des chaussures pour faire du ski de randonnée

 

Nous ne nous attarderons pas sur ce point, puisque le choix des chaussures de ski de randonnée n’est pas le sujet qui nous occupe ici.

Cependant, et comme nous sommes généreux, voici quelques tuyaux pour sélectionner la paire de chaussures de ski de randonnée qu’il vous faut :

  • prenez en considération votre niveau de ski de randonnée et votre poids au moment de choisir vos bottes de ski de randonnée
  • référez-vous à un guide des tailles pour être sûr de choisir la bonne pointure
  • essayez vos chaussures de ski de randonnée en position descente et en position montée

 

tenue de ski de randonnée

 

Choisir vos vêtements pour faire du ski de randonnée : protéger les extrémités du corps

 

Last but not least, les extrémités du corps ne doivent pas être négligées lorsque vous choisissez votre tenue pour faire du ski de randonnée.

 

La tête

 

En premier lieu la tête, qui peut être à l’origine de 30% de déperdition de chaleur du corps, doit être couverte en conséquence.

 

Casque ou bonnet ?

 

Au risque de vous décevoir, nous vous conseillons fortement de porter un casque lorsque vous faites du ski de randonnée.

Celui-ci vous protégera entre autres des éboulements de pierres, mais surtout de commotions accidentelles (en chutant sur de la neige gelée, en se cognant à un arbre, etc.). En ski de randonnée, les risques de blessures sont bien présents et le casque est une des meilleures protections !

Si vous avez peur d’avoir froid, pas de panique, on a pensé à tout !

Il existe en effet des casques de ski de randonnée à la fois légers et respirants, mais qui gardent vos oreilles bien au chaud. 👂

 

Protéger le cou

 

Très pratique pour protéger votre gorge du froid, le tour de cou (ou v) va devenir votre plus fidèle compagnon de randonnée hivernale.

Léger et polyvalent, il vous sera d’une grande utilité par temps froid, venteux ou pluvieux.

En lui associant un cache-nez, vous êtes prêt à braver les éléments !

 

Protéger les yeux

 

Skier sous le soleil est toujours un régal, mais cela comporte son lot de désagréments.

Parmi eux, la réflexion des UV sur la neige qui peut provoquer une ophtalmie des neiges, c’est-à-dire une brûlure parfois irréversible, sinon très douloureuse de la rétine.

Pour éviter cela, nous vous conseillons de vous munir d’une paire de lunettes de ski (et non pas de lunettes de soleil classiques, trop peu couvrantes), ainsi que d’un masque de ski de randonnée.

Pourquoi tout ça ?

  • Les lunettes de ski polarisantes sont tout à fait adaptées à cet environnement très lumineux : elles couvrent bien toute la zone des yeux et ont un bon niveau de protection solaire. Elles sont particulièrement utiles pour l’ascension, car légères, aérées et vous offrant une vision bien contrastée.
  • Le masque de ski est, quant à lui, utile au moment de la descente, car plus résistant et protecteur en cas de chute.

Dans les deux cas, préférez un niveau de protection de niveau 4 pour parer tous les risques.

Attention cependant à ne pas prendre le volant munis de vos verres protecteurs, ils sont interdits pour la conduite.

 

Les mains

 

Même si elles ne sont pas la cause d’une perte de chaleur aussi importante que la tête, les mains peuvent être à l’origine d’une sensation de froid très désagréable.

Lorsque vous vous choisissez vos vêtements de ski de randonnée, nous préconisons de vous munir de deux paires de gants différentes :

  • des sous-gants, respirants et maniables, pour l’ascension
  • des gants de ski, isolants et protecteurs, pour la descente

Ainsi paré, plus question de vous geler les doigts sur vos bâtons de ski à l’aller comme au retour !

 

Les pieds

 

Afin d’éviter les ampoules causées par les mouvements répétés, il est recommandé de porter des chaussettes de ski renforcées aux endroits stratégiques.

Les chaussettes adaptées à la sortie hivernale en montagne seront vos meilleures alliées pour braver le froid par la racine 😉

comment s'habiller pour faire du ski de randonnée


 

Ça y est, vous êtes habillé des pieds à la tête pour débuter le ski de randonnée en toute sérénité ! ❄️

Le meilleur conseil que nous puissions vous donner pour conclure cet article est de vous écouter et de gérer votre chaleur corporelle grâce à tous les éléments que nous venons de vous lister.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne randonnée ! 👋

Catégories

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi ces articles :