Le ski, vous en avez assez ? Ça n’a jamais été votre truc ?

Pourtant, vous adorez arpenter les montagnes enneigées pour profiter de paysages incroyables et ressentir des sensations uniques. Comme vous ne concevez pas de vous passer de ces moments de bonheur, il vous faut une alternative !

Alors, pourquoi ne pas commencer la randonnée en raquettes à neige ?

Loin des clichés qui qualifient cette pratique de « plan-plan », faire une journée ou un week-end en raquettes à neige a tout d’une activité physique. Elle a, de plus, l’avantage de s’adresser à toutes et à tous, sans distinction d’âge où de condition physique : tout le monde peut y trouver son bonheur en adaptant la pratique à ses envies.

Cependant, et comme tout sport qui se respecte, cette pratique nécessite de vous équiper d’un matériel adapté, de connaître les rudiments de la marche en raquettes et surtout de bien choisir votre lieu de randonnée.

C’est ce que nous allons voir dans cet article, pour que vous puissiez débuter la randonnée en raquettes à neige l’esprit serein !

 

Bien choisir votre matériel : un bon point pour commencer la randonnée en raquettes à neige

 

Les raquettes à neige

 

Comment bien choisir des raquettes à neige pour débuter ?

 

Le principe de la raquette à neige est très simple : il s’agit d’augmenter la surface de portance de votre chaussure sur la neige afin d’éviter l’enfoncement et ainsi faciliter la marche.

Pour cela, les raquettes, comme tout matériel technique, ont connu une évolution de leur forme et de leurs matériaux pour les rendre de plus en plus performantes. Il existe donc aujourd’hui un large choix de modèles accessibles à tous les budgets, mais aussi de plus ou moins bonne qualité.

Pour bien choisir votre première paire de raquettes à neige, il est important que vous preniez en compte plusieurs facteurs :

 

1. La manière dont elles tiennent le pied

Pour éviter de perdre la raquette en pleine poudreuse (ou “déchausser”) ou pour prévenir un risque d’entorse, mettez un point d’honneur à choisir un modèle qui maintient solidement le coup de pieds.

 

2. Le type de sangles

Pour une raison de praticité et de solidité, favorisez un réglage avec une crémaillère plutôt qu’avec une sangle en tissu.

 

3. Adaptées à votre corpulence

Si vous pesez plus de 75 Kg nous vous conseillons des raquettes longues et larges pour minimiser au maximum votre portance. Au contraire, si vous êtes un gabarit léger, privilégiez un modèle court et étroit, plus léger.

 

4. Dotées d’une cale de montée

Cet équipement qui n’est pas présent sur tous les modèles, vous permet de compenser artificiellement la pente ce qui facilite significativement votre ascension.

 

5. Qui accrochent bien

Faites notamment attention aux crampons qui doivent être adaptés à la pratique que vous allez avoir (ne voyez pas trop grand). Dans le doute, n’hésitez pas à vous faire conseiller par un vendeur.

Sachez par ailleurs que toutes les paires sont réglables pour toutes les pointures, pas de soucis à se faire donc sur ce point.

 

Choisir les bonnes chaussures pour faire une randonnée en raquettes

 

Quelles chaussures pour débuter les randonnées à raquettes ?

 

Comme pour les raquettes que vous allez sélectionner, le choix de votre paire de chaussures va faire pencher la balance vers plus ou moins de confort.

Ainsi, nous vous conseillons d’opter pour des chaussures de randonnées hivernales qui sont le plus adaptés à la randonnée en raquettes à neige.

Choisissez un modèle léger et imperméable qui vous permettra de marcher de longues heures sans risquer la sensation de jambes lourdes, tout en gardant vos pieds au chaud et au sec.

Pour une meilleure protection de votre cheville, privilégiez également des chaussures à tige haute qui favorisent le maintien.

Bonus : certaines raquettes peuvent même s’adapter avec des boots de snowboard.

 

Les bâtons, essentiels pour débuter la randonnée en raquettes à neige … et continuer !

 

Si vous les avez-vous oublié au fond d’un placard, c’est le moment de leur faire prendre l’air !

En effet, les bâtons vous seront d’une aide précieuse lors de votre première randonnée en raquettes à neige. Ils vous permettront de garder l’équilibre, même dans les sentiers les plus accidentés ou en descente.

Voyez vos bâtons comme deux jambes supplémentaires sur lesquelles vous pouvez vous soulager.

 

Si en été, on peut en faire l’économie, en raquettes, marcher sans bâtons devient rapidement un vrai calvaire !

 

La plupart des randonneurs utilisent des bâtons télescopiques dans un soucis de praticité. Bonne idée, à condition de choisir un modèle solide et munis d’un bon système de réglage (sans quoi vous risquez de vous énerver très vite sur des bâtons rapidement bloqués ou même cassés).

Pensez également à munir vos bâtons d’une rondelle « hiver », c’est-à-dire une rondelle large pour une meilleure portance dans la neige.

 

Les habits pour faire des randonnées en raquettes à neige

 

Evidemment, un bon équipement ne va pas sans un habillement lui aussi adapté à votre pratique. Voici un rappel des fondamentaux pour toutes activités en montagne :

  • Des sous-vêtements et une deuxième couche en fibres synthétiques ou en laine mérinos (pour l’absorption de la transpiration).
  • Une veste à capuche et un pantalon imperméables, confortables et assez chauds.
  • Une casquette et de la crème solaire, indispensables les journées ensoleillées.
  • Un bonnet, apprécié au départ le matin ou en cas de grand vent.
  • Des lunettes enveloppantes et d’un indice de protection 4 ou 5
  • Des gants, eux aussi chauds et imperméables, mais pas trop rigides.
  • Des guêtres, pour éviter que la neige s’infiltre dans vos chaussures et finir avec les pieds mouillés.

 

Comment marcher avec des raquettes à neige ?

 

Comment marcher avec des raquettes dans la neige ?

 

Si il n’est pas très difficile de pratiquer la randonnée en raquettes à neige sans expérience, cela ne vous empêche pas d’appliquer quelques astuces pour vous économiser pour en profiter au maximum.

 

1. Adapter sa marche au type de neige

Il existe deux techniques de marche :

  • marcher les jambes plutôt écartées pour que les raquettes passent l’une à côté de l’autre plus approprié quand la neige est lourde pour éviter de trop lever les pieds.
  • marcher normalement, en soulevant les raquettes pour qu’elles passent l’une au dessus de l’autre. C’est une démarche plus économe, facile à pratiquer sur de la neige dure ou dans de la poudreuse.

 

2. Utiliser les cales de montée

Cet équipement surélève légèrement l’arrière de la chaussure, ce qui permet à votre pied de rester dans une position horizontale tandis que la raquette suit la pente.
Très utile en montée, pensez bien à la replier en descente ou dans des passages en dévers !

 

3. Attacher/détacher l’arrière de la raquette

Les raquettes possèdent une articulation à l’avant du pied. Ainsi, en montée et à plat, vous pouvez libérer l’arrière de votre pied pour un déroulé plus naturel.
A l’inverse, en descente, vous pouvez attacher l’arrière, ce qui facilite la marche et évite de casser la charnière qui est assez fragile.

 

5 itinéraires de randonnée en raquette faciles, parfaits pour se lancer !

 

Enfin, si il est un conseil que vous devez retenir pour débuter la randonnée en raquettes à neige, c’est de bien choisir votre randonnée.

Eviter de commencer par des sentiers trop escarpés. D’une part, car le dévers de la pente risque de rendre le chemin impraticable, mais aussi parce que l’effort est bien plus soutenu en raquettes à neige qu’en chaussures l’été (30 à 50 % de calories en plus brûlées).

 

N’ayez pas les yeux plus gros que les jambes !

 

Pour débuter, favorisez également des randonnées que vous avez déjà faites en été. En hiver le balisage est bien moins visible, il est donc appréciable d’être en terrain connu.

Enfin, le plus agréable pour un débutant est de partir en randonnée en raquettes avec un accompagnateur en montagne. Votre guide connaîtra les montagnes comme sa poche : en plus du confort de ne pas avoir à vous soucier de l’itinéraire, celui-ci se fera une joie de vous initier aux secrets des lieux.

Afin de vous aiguiller dans le choix de votre première randonnée en raquettes à neige, nous vous proposons une sélection de parcours faciles dans chaque massif français, bien qu’il en existe une multitude tous plus beaux les uns que les autres. Pas de favoritisme géographique ici, il y en aura pour tous les goûts !

 

Une randonnée raquettes pour débutant dans les Pyrénées

 

Hautacam

 

Randonnée raquettes à Hautacam-min

 

Située sur la commune de Beaucens, cette station familiale est particulièrement conseillée pour les débutants.

Le circuit en raquette autour de la station est la meilleure façon de profiter de magnifiques paysages. Vous pourrez notamment admirer le Vignemale, le Pic du Midi de Bigorre (2 876 m) et le massif du Néouvielle, culminant au Pic Long à 3 192 m.

 

Faire une randonnée raquette facile dans le Massif central

 

Mas de la Barque

 

Rando raquettes Massif Central - Mas de la Barque et lac de Guéry

 

Vous y découvrirez plusieurs très beaux itinéraires qui débutent près du Lac de Guéry et qui vous offrent de magnifiques panoramas sur les sommets du Mont Lozère.

Une piste verte, deux pistes bleues et une piste rouge (pour les plus aventureux) vous offrent de bons itinéraires pour débuter en douceur.

 

Dans le Jura

 

Plateau de Hauteville

 

Coucher de soleil sur le Pleateau de Hauteville, Jura-min

 

Le plateau de Hauteville vous offre, pour un week-end, un séjour, ou simplement pour la journée, un large choix d’itinéraires tous plus beaux les uns que les autres.
Au départ du site de Terre Ronde, l’itinéraire des Crêtes est particulièrement recommandé pour les débutants (6,5 km, dénivelé 412 m, 2 h 30). Il vous mènera directement au sommet de la Praille, avec pour récompense un magnifique panorama sur les Alpes et le Mont-Blanc.

 

Dans les Vosges

 

Domaine de Donon-Prayé

 

Donon Prayé, sommet et temple

 

Pour les amateurs de randonnée en raquettes à neige, un itinéraire de 4,2 km non damé part du parking de la maison forestière du Haut Donon en direction du sommet du Donon (1009 m.). En hiver comme en été, il offre un panorama magnifique sur la vallée de la Bruche et le Petit Donon.
Prévoyez une demi-journée de marche pour ce circuit et profitez ensuite des restaurants locaux.

 

Une randonnée en raquettes pour débutant dans les Alpes

 

Serre Chevalier

 

notre dame des neiges

 

La boucle de Notre-Dame des Neiges est idéale pour les randonneurs novices et les familles. Avec ces 88 m de dénivelé et une boucle de 2,4 km, cette randonnée est très accessible.

En suivant l’itinéraire balisé, vous aurez la chance de pouvoir admirer de superbes panoramas sur le Mont Pelvoux, Chaberton et Val Durance. Une balade à la fois facile et envoutante dont vous ne devriez pas vous priver !

 

Vous voilà maintenant fin prêt pour débuter la randonnée en raquettes à neige !

Comme vous l’aurez compris, cette activité physique est totalement adaptable au niveau de celui ou celle qui la pratique. Ainsi, elle ne nécessite pas une grande préparation physique, ni un matériel particulièrement technique pour que vous puissiez commencer à prendre plaisir à pratiquer.

Alors, à vos raquettes !

 

Montagne, raquettes et ciel bleu

 


Vous en voulez plus ?

Si vous aspirez à profiter d’un séjour plus long, en immersion dans les Alpes, nous ne saurons mieux vous conseiller que notre séjour de randonnée raquettes au pied du Mont-Blanc. Cette randonnée de 5 jours de marche vous offrira des sensations incroyables et des paysages à couper le souffle, pour un minimum de difficulté.
N’hésitez pas à contacter Pierrick pour plus de renseignements !

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire