Comment choisir un trek ?

Une question nous est souvent posée de la part d’internautes mais aussi de randonneuses et de randonneurs qui ont voyagé avec nous : “Comment choisir un trek ? “. La sélection d’un voyage en montagne n’est pas une chose aisée, surtout lorsqu’on prend conscience du nombre d’itinéraires existant à travers la planète … et de ceux qu’il nous reste à créer. Dans cet article, nous vous proposons de prendre connaissance des principaux critères à prendre en compte afin de bien choisir un trek 🙂

Mais d’abord, une définition s’impose : qu’est-ce qu’un trek ? Il s’agit d’un voyage à pied de plusieurs jours en région montagneuse, en France, en Europe ou partout dans le monde. Il peut varier en termes d’éloignement, d’altitude, de difficulté, de durée ou de terrain. Ainsi, un voyage à pied de plusieurs semaines dans une région montagneuse d’Asie est un trek au même titre qu’une randonnée de quelques jours dans les Alpes.

 

Choisir votre pays de destination

 

comment choisir un trek : la destination

Quelle sera votre prochaine destination ?

 

La première étape pour bien choisir un trek est de sélectionner le pays de destination car il est possible de réaliser un séjour trekking dans la majorité des pays du monde qui ont des montagnes. Choisissez-le avant tout en fonction de vos envies. Quelques exemples :

  • Si vous souhaitez réaliser un trek dans une ambiance de Grand Nord au-delà des cercles polaires, envisagez de partir en trek au Groenland, en Norvège, en Alaska au Nord.
  • Si vous voulez vivre un voyage à pied qui tutoie les sommets et qui se déroule en haute altitude, préférez le Népal.
  • Si vous avez envie de mélanger quelques jours de tourisme urbain à votre trek, pensez à des destinations plus occidentales telles que l’Autriche, l’Italie ou la Suisse, entre autres.
  • Si vous désirez plonger dans l’histoire pré-hispanique de l’Amérique du Sud, le Pérou et la Bolivie sont deux destinations de premier choix !

Chaque pays a ses avantages, ses trésors uniques mais aussi ses inconvénients en ce qui concerne un voyage à pied et c’est à vous de choisir ceux qui vous conviennent le mieux. Les sites internet des offices de tourisme nationaux et les guides de voyage pourront vous aider à faire votre choix. Nos guides peuvent aussi vous aider dans la recherche de votre prochaine destination. N’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici pour discuter de vos envies avec l’un d’entre eux. Vous pouvez également lire notre article sur les destinations trekking mois par mois.

Aussi, n’oubliez pas l’aspect “sécurité” de votre voyage. Certains pays peuvent présenter des risques liés à leur situation géo-politique ou à cause des maladies qui peuvent y être contractés. Renseignez-vous bien sur les pays dans lesquels vous envisagez de vous rendre et soyez sûr(e) de prendre toutes les précautions nécessaires. Vous trouverez sur ce site du gouvernement français des informations utiles :

> Préparer son voyage à l’étranger

 

Choisir un trek et son itinéraire

 

 

choisir un trek - l'itinéraire

Les cartes topographiques sont très utiles pour créer un itinéraire de trekking

 

Vous savez dans quel pays vous voulez vivre votre prochaine aventure en montagne ou, au moins, vous avez fait une sélection de quelques-uns. Désormais, il faut choisir un trek et son itinéraire. Certains pays abritent en effet des dizaines, voire des centaines, d’itinéraires de trekking. D’ailleurs la France en est un excellent exemple ! Tour du Mont Blanc, Tour du Queyras, GR10, Haute Route Pyrénéenne, GR20 ou Grande Traversée des Alpes ne sont que quelques-uns de treks en France les plus connus. Avec ses 60 000 kilomètres de sentiers de Grande Randonnée balisés, notre pays est une destination aussi accueillante que variée pour les amoureux de randonnée.

Chaque pays abrite beaucoup d’itinéraires de trekking très différents et pour certains (le Népal ou le Pérou, par exemple), il y a de quoi s’y perdre ! Alors que certains sentiers se déroulent en vallée et sont d’une difficulté modeste, d’autres sont réservés aux trekkeurs aguerris. Certains sont la source d’une fréquentation telle qu’elle peut dénaturer l’esprit même du trekking alors que d’autres ne sont presque pas arpentés.

Pour choisir un trek et son itinéraire, renseignez-vous sur les différentes régions montagneuses des pays que vous avez choisi et leurs point d’intérêts. Trouvez les différents itinéraires de trekking qui y sont possibles, lisez le récit de blogueurs s’y étant rendus et/ou discutez avec des professionnels de la montagne pour faire en sorte de faire le bon choix.

 

Bien choisir un trek et sa difficulté

 

trek au pérou avec guide - ROUTE INCA DE PACHACAMAC

Sur les chemins de la Route Inca de pacchacamac – Pérou

 

Pour bien choisir un trek, renseignez-vous sur sa difficulté. Pour cela, plusieurs critères sont à prendre en compte et notamment :

  • Le dénivelé : il est l’indicateur principal de la difficulté d’un trek. Un séjour qui nécessite de grimper plus de 1000 mètres chaque jour sera plus dur qu’un itinéraire qui exige de monter “seulement” 500 mètres quotidiennement. Renseignez-vous donc sur le dénivelé total et celui de chaque étape pour choisir un trek qui correspond à vos capacités physiques.
  • L’altitude : selon la hauteur à laquelle se déroule le trek, sa difficulté pourra fortement varier. Sans acclimatation, grimper de 300 mètres pourra être un défi insurmontable au-delà de 3000 mètres d’altitude alors que ce n’est rien pour vous à des hauteurs plus basses ! En haute altitude et même à partir de plus de 2500 mètres, l’oxygène se raréfie et peut causer des troubles que l’on appelle le mal aigu des montagnes (nausées, maux de tête, souffle court, vomissements …). Le MAM n’est pas à prendre à la légère car il peut aller jusqu’à causer des lésions irréversibles sur les poumons et le cerveau. Pour l’éviter, une solution : s’acclimater progressivement à l’altitude.
  • Le terrain : l’environnement dans lequel l’on chemine et son climat influencent grandement la difficulté d’un voyage en montagne. Imaginez : vous marchez pendant plusieurs jours sur des glaciers où les températures ne passent jamais au-dessus de 0°C. Ce n’est pas comparable à un trek estival dans les Alpes où la température avoisine les 20°C !

Pour plus d’informations utiles pour évaluer la difficulté d’un trek, n’hésitez pas à consulter notre page sur la difficulté de nos séjours trekking en France et à l’étranger.

 

La durée du trek

 

tour du cervin - trek en suisse

Sur les chemins du Tour du Cervin, un trek de 8 jours en Suisse

 

Afin de correctement choisir un trek, il vous faut bien entendu prêter attention à la durée de marche. Celle-ci est un autre indicateur de la difficulté d’une randonnée de plusieurs jours puisqu’un trek de plusieurs semaines sera bien plus éprouvant pour votre organisme qu’un séjour trekking de quelques jours.

De plus, d’autres aspects inhérents au trekking comme l’isolement ou le manque de confort peuvent être source d’excitation au début, du fait que c’est une rupture forte avec le quotidien auquel on est habitué, mais peuvent aussi devenir un fardeau gageant le voyage au fil du temps. Chacun(e) a ses besoins et ses limites face à ce genre de choses. Ainsi, pour éviter les désagréments et offrir des expériences agréables, nous mettons toujours tout en oeuvre pour offrir le confort maximum au cours de nos treks.

La durée de votre voyage à pied est aussi un aspect important vis-à-vis de choses plus pratiques. Si vous disposez de deux semaines de vacances, un trek de 20 jours ne sera pas envisageable. Aussi, peut-être que vous avez envie de faire d’autres choses au cours de vos congés (visites de musées, relaxation, etc) : il faudra donc choisir un trek d’une durée qui vous offre la possibilité d’aménager votre temps comme vous le souhaitez.

 

Choisir un trek : et le confort ?

 

comment choisir un trek : le confort - watse

Un refuge en Autriche

 

Bien entendu, si l’on veut avoir des vacances placées sous le signe du confort, on ne se dirige pas vers un trek en premier lieu. Cependant, les différents aspects logistiques (hébergement, nourriture, douches, etc) peuvent avoir un impact sur votre choix. Sur cette question, toutes les destinations ne se valent pas. En France, par exemple, il existe des différences entre les différentes régions de montagne et les refuges des Pyrénées ne sont pas aussi confortables que ceux des Alpes.

Toutefois, c’est incomparable avec les hébergements de montagne du Pérou qui sont … inexistants ! En effet, lors d’un trek au Pérou, c’est très certainement sous une tente que vous dormirez. Au Cap Vert, ce sera chez l’habitant. Au Népal, vous logerez dans des lodges au confort variable selon leur localisation.

Soyez conscient(e) de votre tolérance au manque de confort par rapport à celui que vous avez au quotidien et renseignez-vous sur celui que vous aurez au cours de votre voyage pour choisir un trek qui vous convient.

 

La période de voyage

 

 période de voyage

À la même période, la météo n’est pas la même partout !

 

Pays, itinéraire, difficulté, durée … vous avez désormais une idée assez précise de votre prochain voyage à pied en montagne. Cependant, une question demeure : quand partir en trek ? Selon vos disponibilités et votre destination, il n’y aura pas beaucoup de choix. En effet, les différentes régions du monde ont chacune leur climat et des saisons plus propices que d’autres pour faire un trek. Pour faire le Tour du Mont Blanc, par exemple, la meilleure saison va de juin à septembre, avec des variations au cours de cette période. En Amérique du Sud, la saison des pluies (d’octobre à avril) est plutôt à éviter. Pour un trek en Norvège ou au Groenland, il vaudra mieux partir entre juin et octobre, lorsque les journées sont longues, plutôt qu’en janvier, février ou mars, lorsque le soleil est presque absent …

Veillez donc bien à pouvoir partir à un moment propice à la pratique de la randonnée afin de mettre toutes les chances de vos côtés pour vivre un séjour trekking inoubliable !

 

Un trek seul ou accompagné ?

 

voyage en groupe ou en liberté

À la fin d’un trek à la Réunion, nous fêtons notre exploit

 

Certains aiment voyager et marcher seuls ou avec une personne tout au plus alors que d’autres préfèrent être accompagnés. Et vous, partirez-vous en solitaire ou avec un groupe ? Chaque configuration a ses avantages et ses inconvénients.

On dit parfois qu’il est plus facile de faire des rencontres seul car on est plus ouvert aux autres et à la nouveauté. Faire un trek seul favorise aussi l’immersion dans un nouvel environnement, le sentiment de liberté et le temps de l’admiration. Si l’on souhaite se dépasser et relever un défi, marcher en solitaire permet plus de se chercher, d’apprendre à se connaître et de repousser ses limites qu’avec d’autres personnes sur lesquelles on pourrait se reposer dans les moments de difficultés. Cependant, le manque d’échanges et la solitude peuvent être sources d’angoisses pour certains.

Faire un trek en groupe et/ou avec un guide permet de se sentir plus en sécurité. Un trek favorise également des échanges vrais et rares entre les membres du groupe au fil du voyage. À plusieurs, on partage beaucoup de choses et souvent, des randonneurs qui partent avec l’un de nos guides et qui ne se  connaissaient pas finissent par devenir de vrais amis au terme du trek qu’ils ont fait !

Seul ou avec d’autres personnes que vous connaissez ou non, c’est à vous de choisir ! 

N.B : si vous souhaitez réaliser un de nos treks sans être dans un groupe, pas de panique, le sur-mesure est la marque de fabrique de Watse ! Contactez-nous ici pour nous faire part de votre projet de voyage et nos guides seront ravis de construire avec vous votre prochain trek en liberté !

 

Comment se renseigner pour bien choisir un trek ?

 

Choisir un trek nécessite donc de se poser plusieurs questions et les réponses sont rarement évidentes. Pour trouver les informations qui vous permettront de bien choisir votre prochain voyage à pied, plusieurs moyens existent :

  • Les guides de voyage : Geo, Lonely Planet, Le Routard, Le Petit Futé : les guides de voyages ne manquent pas sur les étagères des librairies, que ce soit pour les destinations les plus touristiques du monde aux plus reculées. Ils comportent de très nombreuses informations utiles pour apprendre à connaître un pays, ses lieux d’intérêts, ses risques éventuels, des circuits tracés, des itinéraires de trek … ils vous permettront de trouver tout un tas d’informations utiles pour affiner votre choix de destination.
  • La presse spécialisée : les magazines de voyage et d’aventure tels que Trek Magazine, National Geographic ou Géo Mag sont souvent de belles sources d’inspiration pour trouver des idées de destinations et de treks plus ou moins connus à travers des cadrages innovants (témoignages de marcheurs et reportages photos, par exemple).
  • Les blogs spécialisés : les blogs de voyage et de trekking francophones sont légion sur Internet. Généralistes du voyage, spécialistes du trekking ou même d’une seule destination, il existe à coup sûr un blog qui parle de la destination ou du trek qui vous intéresse !
  • les professionnels du voyage en montagne : les agences et les guides de trekking sont une source de savoir précieuse pour qui veut choisir un trek ou le préparer. Leur expérience et leurs connaissances leur permettent de vous offrir des conseils et des informations que vous ne pourriez pas trouver ailleurs. Aujourd’hui, il est facile de contacter une agence de trekking ou un guide sur Internet. Attention, toutefois : les plus gros organismes vous demanderont peut-être de passer par une prestation de création de voyage si vos demandes sont trop précises. Adressez-vous plutôt à une agence de trek à taille humaine ou spécialisée dans une destination ou bien à un guide indépendant.

Nous espérons que cet article vous permettra de trouver votre prochaine destination et de choisir un trek qui vous laissera un souvenir impérissable 🙂 Si vous avez une question ou une remarque, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire